La nouvelle tendance du upcycling : une mode à l’épreuve du temps
La nouvelle tendance du upcycling : une mode à l’épreuve du temps

La nouvelle tendance du upcycling : une mode à l’épreuve du temps

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Qui aurait cru qu’un jour cette maxime tirée des préceptes philosophiques d’Antoine Lavoisier trouverait sa place dans le monde des strass et des paillettes ? Il est bien loin le temps où le fast fashion régentait la vie de toute fashionista. Il est loin ce passé lointain où compulsivement, femmes ou hommes se mettaient à dépenser leur argent chaque saison afin de rester au top de la mode. Lentement mais sûrement, le slow fashion a depuis marqué les esprits des grandes enseignes ainsi que celui des grands créateurs. Au lieu de privilégier la quantité, il est désormais plus populaire et acceptable de donner place à la qualité pour encourager le consommateur à acheter moins. C’est dans cette perspective qu’est né le upcycling. Si le terme vous est inconnu ou que le domaine vous intrigue, l’article fera en sorte de lever le voile sur cette tendance totalement écoresponsable.

 

Le upcycling : kesako ?

Véritable révolution des mentalités, l’upcycling concentre sa démarche dans un principe de récupération d’anciens vêtements, accessoires ou chaussures pour en faire des nouveaux avec une valorisation surplombant la précédente. Rien ne nait donc ni ne périt. Au contraire, des choses qui existent déjà se combinent pour faire naitre une chose nouvelle. Ce concept se diffère donc diamétralement de la notion de recyclage. Car là où le recyclage se borne à ramener des déchets à l’état de matière première, le upcycling promeut la réinvention de cesdits déchets pour en faire des produits de qualité et d’esthétique supérieure. Ce faisant, le créateur aura la possibilité de concevoir dans le respect des droits de l’homme et dans l’optique de préserver l’environnement. Autrement dit, le upcycling c’est la matérialisation de la conscientisation d’un créateur donné qui comprend la responsabilité qui lui incombe face à la réalité de ses semblables et de son environnement.

Les vêtements et l'upcycling

Comment parler de l’upcycling sans faire mention de la Maison Cala . Leurs produits sont composés d’habits tendance et confectionnés dans le but de durer d’une part et à partir de vêtements usés d’autre part. Des mini-collections, cousues à la main au Sud de Lyon (France). Une marque qui véhicule la douceur de vivre, un mode de vie sain et ancré dans le moment présent. Des collections faites pour durer, pour consommer moins, mais mieux.

Les chaussures et l'upcycling

À la question de savoir si l’upcycling ne concerne que les vêtements, la réponse ne peut avoir qu’une réponse négative. À l’instar de ce que montre SAOLA, les chaussures ne sont pas exception à cette règle du upcycling. Elles sont fabriquées avec des matériaux de qualité, leur longévité n’en sera que plus assurée. Alliant fashion et praticité, elles ne peuvent que vous responsabiliser plus.

 

Sur le même sujet :

 

https://www.ditwee.fr/blog/post/la-mode-ethique-quest-ce-que-cest-?page_type=post

Tous les commentaires